Cela en valait-il la peine?

JESSICA WIMPENNY, Silsden, West Yorkshire, Royaume-Uni

Publié initialement en janvier 2015 et republié avec l'autorisation expresse de l'auteur.

Avant À la naissance de mon bébé, j'ai décidé d'opter pour l'allaitement. Cette décision était basée sur la facilité apparente de cette méthode d'alimentation, sur le fait de savoir que je pouvais être n'importe où et à tout moment et pouvoir nourrir mon bébé.

Je me souviens avoir fait du shopping avec ma sœur et cherché des vêtements adaptés à l'allaitement et ma sœur m'a dit que tout le monde n'est pas capable d'allaiter, donc de ne pas dépenser beaucoup d'argent pour des vêtements spéciaux au cas où je n'y arriverais pas.

Avant d’essayer l’allaitement, j’imaginais que vous mettiez simplement votre bébé au sein et qu’il tèterait. Les huit premières semaines difficiles ont prouvé que ce n’était pas nécessairement le cas.

Les exigences de la maternité sont rapidement devenues réalité. Mes seins étaient extrêmement remplis de lait, ce qui rendait une bonne prise du sein très difficile. Puis une terrible fièvre s'est installée. Dimanche soir, nous sommes allés aux urgences de l'hôpital, où le médecin a confirmé que j'avais mastite et lui a prescrit une cure d'antibiotiques. La mammite était très persistante et j’ai été sous antibiotiques pendant cinq semaines au total, ce qui a mis mon système immunitaire à rude épreuve. Ensuite, j'ai ressenti une sensation de brûlure au niveau de mes mamelons et je me suis assis dans mon lit, les larmes coulant sur mon visage. La douleur était insupportable. Lors d'une autre visite dans une clinique en dehors des heures d'ouverture, le médecin a diagnostiqué un muguet. Une fois que cela s'est éclairci, mes seins ont commencé à être grumeleux, j'ai donc pris un autre rendez-vous chez le médecin. J'ai été envoyé à l'hôpital et après que divers médecins m'ont poussé et poussé, on m'a dit que j'avais des kystes causés par des conduits obstrués. Les kystes ont été drainés. Je devais me rendre chaque semaine dans une clinique du sein pour subir cette procédure désagréable.

Le dernier problème d'alimentation que j'ai dû surmonter était un surproduction de lait, difficile à maîtriser, mais nécessaire pour éviter qu'Isabella ne s'étouffe avec le débit rapide de mon lait. Et mes vêtements étaient continuellement trempés de lait ! Lorsque vous venez de donner naissance à un bébé, vous souhaitez avant tout être à la maison pour faire des câlins et faire connaissance avec le nouveau membre de votre famille. Au lieu de cela, je me suis retrouvé dans un voyage en montagnes russes devant surmonter tous les défis qui m'étaient lancés.

Je n'avais jamais ressenti autant de douleur, d'émotion et d'épuisement. En même temps, je n’avais jamais ressenti autant de dynamisme, de détermination et de passion. Les mères de la Ligue La Leche ont été formidables en fournissant un soutien individuel, des informations et des encouragements. J'ai un leader en particulier à remercier : Jo, tu as été fantastique, étant là pour moi quand j'avais le plus besoin de toi. Comment puis-je un jour récompenser vos connaissances, vos soins et votre gentillesse ? Quand vous êtes venu chez moi pour me regarder me nourrir et m'offrir de l'aide, c'était spécial, au-delà des mots. Ce n'est pas un hasard si vous avez les chiffres 999 dans votre numéro de téléphone : vous êtes le quatrième service d'urgence !

Merci à mon petit ami Adam, qui m'a soutenu à chaque étape du processus, m'encourageant chaque fois que j'en avais besoin. Merci à maman et à papa d'avoir été là pour moi, à ma sœur Natalie pour ses conseils lorsque je ne savais pas vers où me tourner et à Sue d'avoir pris un congé pour m'aider à prendre soin d'Isabella pendant que j'allais à mes rendez-vous chez le médecin.

Une récente réunion LLL à laquelle je suis allée avait pour thème « Est-ce que ça en valait la peine ? Toute mère qui a éprouvé cette incroyable sensation de connexion chaleureuse avec son bébé, le meilleur câlin qui soit, saura que même avec toutes les difficultés et les larmes, l'allaitement est certainement la meilleure chose à maîtriser.

J'ai continué à assister aux réunions mensuelles de LLL, car elles constituent un excellent moyen de me faire de nouveaux amis, de partager des expériences et de discuter avec des personnes partageant les mêmes idées.

J’espère que mon histoire rassurera d’autres personnes en difficulté en sachant qu’il y a de la lumière au bout du tunnel. Vous pouvez subir des tests jusqu'à la limite tout en surmontant ces problèmes pour atteindre votre objectif d'allaitement.

Trouvez votre support LLL local ici https://llli.org/get-help/