Placer la République tchèque sur la carte LLL

Hana Cermakova, Brno, République tchèque

Je suis devenue animatrice LLL à l'été 2021. Ma première rencontre avec LLL a eu lieu en 2018, alors que j'étais expatriée (expatriée) vivant à Berlin, en Allemagne et enceinte de mon premier enfant.

Je me sentais très anxieuse à l'idée de tout le processus consistant à avoir un enfant dans un pays étranger en raison de la barrière de la langue et du fait d'être isolée sans aucun réseau de soutien. Quand j'ai entendu parler des réunions d'expatriés LLL en anglais, j'ai espéré que cela pourrait être une bonne opportunité de trouver du soutien.

Je me souviens encore de l’agréable ambiance apaisante que me procurait le fait d’être en compagnie d’autres femmes qui se trouvaient dans une situation similaire. J’étais émerveillée de constater que, pour la première fois de ma vie, je pouvais voir des femmes allaiter. Le sujet de l’allaitement maternel – similaire à l’accouchement naturel – m’a semblé être un objectif auquel de nombreuses femmes s’efforçaient mais n’y parviennent souvent pas. J’étais naturellement curieux d’en apprendre davantage auprès d’eux. 

J'ai quitté la réunion avec une bonne dose de confiance en moi et une copie de L'art de l'allaitement maternel, que l'un des Leaders m'a gentiment prêté. J'ai passé mon post-partum consciencieusement au lit, principalement dans une position décontractée, à lire avec mon bébé qui dormait sur moi. L’allaitement a fonctionné pour nous et continue de fonctionner aujourd’hui alors que je suis enceinte de mon deuxième enfant. 

L'allaitement a fonctionné pour nous et continue de fonctionner aujourd'hui alors que je suis enceinte de mon deuxième enfant.

La prochaine réunion LLL a été le premier endroit où je suis allée après avoir accouché ; un endroit sûr où je pourrais l'allaiter, changer sa couche et profiter de la compagnie et apprendre d'autres mamans sans la pression d'avoir l'air organisée ! J'ai continué à assister régulièrement aux réunions mensuelles pour obtenir plus de soutien et, finalement, j'ai senti que j'aimerais rendre la pareille et devenir moi aussi un leader. 

Lorsque j'ai postulé en tant que candidat LLL, j'ai rencontré Misha Laudicina, un autre leader tchèque vivant en Italie. Elle m'a accompagné à merveille tout au long du processus de formation. À cette époque, nous n’avions aucune idée de ce que l’avenir nous réservait ni du voyage qui nous attendait. 

Lorsque la pandémie de COVID a frappé, beaucoup d’entre nous ont été séparés de nos familles par des frontières parfois devenues impénétrables et extrêmement difficiles. Ma famille a décidé de quitter l’Allemagne et est retournée en République tchèque. Je n'étais pas sûr de ce qu'il adviendrait de ma direction de LLL puisque LLL n'est pas officiellement établie en République tchèque. La seule mention de LLL que j'ai pu trouver était qu'il y avait quelques groupes d'expatriés dans les années 2002-2006 à Prague, mais c'est tout. 

S’il y a quelque chose de positif dans la crise du COVID, ce serait que grâce à tout ce qui se passe en ligne, Misha et moi avons pu créer des groupes LLL en ligne, afin que je puisse bénéficier du soutien d’un co-leader. Construire une nouvelle communauté est un défi, mais nous avons créé un groupe en ligne en tchèque et un également en anglais pour les expatriés vivant dans la région de la République tchèque et de la Slovaquie. La Slovaquie est un pays voisin avec lequel nous partageons beaucoup d’histoire. Après une séparation pacifique en 1993, il est très courant de trouver des Tchèques et des Slovaques dans les deux pays et de nombreuses ressources sont toujours partagées. Parce que nos langues sont très similaires, nous pouvons également prendre en charge les locuteurs slovaques. Il n’y a pas non plus de LLL en Slovaquie, alors pourquoi pas ! Je suis heureux de voir que les Groupes grandissent. Nous commençons à voir des visages familiers lors des réunions et nous avons également des candidats leaders potentiels. De plus en plus de mères sollicitent également un soutien individuel. 

Pour nous aider à toucher davantage de mères, nous essayons actuellement d'entrer en contact avec les hôpitaux certifiés par l'Initiative des hôpitaux amis des bébés (BFHI). Il se trouve que c'est le cas de la majorité des hôpitaux tchèques, mais d'après notre expérience, les pratiques cliniques de la BFHI ne semblent pas être utilisées de manière cohérente. Les taux d'allaitement sont encore très faibles : seuls 26,1% de tous les bébés étaient allaités exclusivement au sein à l'âge de six semaines et 13,2% à trois mois en 2020. Je suis ravie que LLL puisse contribuer à améliorer ces chiffres. 

Malheureusement, il n’existe pas beaucoup de ressources de qualité sur l’allaitement et la maternité en tchèque que je puisse recommander. La plupart des titres que j'ai découverts grâce à notre bibliothèque LLL à Berlin ne sont pas disponibles en tchèque. Ce serait mon plus grand souhait d'avoir L'art de l'allaitement maternel traduit en tchèque. Espérons que cela arrivera un jour !

Hana Cermakova

Hana Cermakova est devenue animatrice LLL à l'été 2021 alors qu'elle vivait à Berlin, en Allemagne. Peu de temps après, elle est retournée à Brno, en République tchèque, et y a créé LLL Czechia en ligne. Hana a une fille de trois ans et attend actuellement son deuxième enfant.

Photos gracieuseté Hana Cermakova