LLL Aujourd'hui #2 – Éditorial

Pour cette deuxième édition de la nouvelle publication de La Leche League International, LLL Aujourd'hui, nous avons voulu aborder l'importance du soutien qu'une mère qui allaite ou un parent qui allaite peut recevoir au quotidien de la part d'un partenaire, d'un membre de la famille, d'un ami ou de la communauté sans lequel de nombreuses relations d'allaitement sont malheureusement compromises. Des études ont montré une corrélation entre le soutien qu'une mère peut recevoir et la durée de l'allaitement. C'est le cas de l'accompagnement du père du bébé, d'un partenaire, d'un coparent ou encore de l'accompagnement d'une équipe soignante bien formée.

Les humains sont, comme le dit le proverbe, des « animaux sociaux » : ils vivent en groupe et dépendent de leur appartenance à un groupe pour survivre. Ils apprennent tout ce dont ils ont besoin pour survivre en observant les plus expérimentés d'entre eux. Cela est vrai pour les enfants, mais aussi pour les jeunes parents. En s'occupant de leurs enfants, les jeunes parents reproduiront les actions qu'ils ont vues de la part de parents expérimentés. Ainsi, les compétences parentales s’acquièrent par l’imitation des autres membres du groupe.

Nous appelons ce groupe « village » car nous traitons ici du niveau microsocial, celui de la communauté, et non du niveau macrosocial, celui des institutions (qui est un autre sujet). Dans ce qu’on appelle dans certaines régions du monde la « société moderne », l’unité de base est la famille nucléaire : deux parents et leurs enfants. Nous savons qu’avoir un partenaire solidaire peut être extrêmement utile. Mais elle s’avère parfois insuffisante et les mères ont besoin de tisser un réseau relationnel beaucoup plus dense pour obtenir toute l’aide matérielle, physique, émotionnelle et affective dont elles ont besoin pour mener à bien leur « travail » parental.

Nous avons interrogé plusieurs mères sur la façon dont elles imaginaient leur « village idéal ». Nous avons également examiné les différents niveaux de cercles de soutien qui entourent les mères et les parents. Parmi ces cercles, il y a bien sûr celui des soignants qui exercent une grande influence sur les pratiques parentales et le développement de leurs compétences.

Car l’allaitement fait partie du « travail reproductif » et prendre soin des bébés est essentiel à la survie de l’espèce humaine. Depuis des temps immémoriaux, ces travaux sont diffusés parmi tous les membres de la communauté (nous aborderons le thème du « travail de l'allaitement » dans un prochain numéro). Des anthropologues ont même émis l'hypothèse que la prise en charge d'une partie de ce travail reproductif par les grands-mères représentait un avantage évolutif pour les parents qui en bénéficiaient.

Dans ce deuxième numéro, vous trouverez également un article sur les effets de l'allaitement prolongé sur le processus d'humanisation de notre espèce. Enfin, vous vous êtes peut-être demandé si être un animateur LLL était fait pour vous ; L'article de Linda Wieser vous aidera à répondre à cette question.

J'espère que tu aimes bien lire. N'hésitez pas à nous contacter à llltoday@llli.org si vous avez des questions ou des commentaires sur nos articles, ou même si vous avez des idées de sujets.

Daliborka Milovanovic, rédactrice en chef